Paysages sonores – Azpegui

IMPORTANT
Lieu difficilement connecté au réseau mobile, nous vous recommandons de venir avec les circuits téléchargés à l’avance et de les écouter sur place.

Écoutez attentivement l’histoire que nous raconte Artzai, le vieux berger, qui habitait ces terres durant la préhistoire

Artzai, vieux berger de 60 ans, vit à Arpea, gardien des traditions, juge d’autorité dans les plateaux d’Idopil, Iraun, Irati et Ortzatzurieta, sur les personnes, prés, mines et sources 150 avant J.-C. à l’arrivée des romains. Il nous parle des coutumes qu’ils suivaient lors du décès des personnes. 
Les hommes préhistoriques laissèrent des mégalithes par quantités, ils ont été conservés et aujourd’hui, par chance nous pouvons les observer dans la zone.
Le mégalithisme commence il y a 4000 ans avec la construction de dolmens, comme première architecture humaine avec le but de perdurer, ils s’utilisaient pour inhumer les défunts dans des tombes collectives,
Dolmen
ils évoluent et cohabitent avec d’autres formes de sépultures comme les grands tumulus

Túmulo

ils sont contemporains des menhirs même si ces derniers n’ont pas un caractère funéraire,
Menhiril y a 2800 ans les coutumes changent et on adopte l’incinération de laquelle nous parle Artzai. Ils arrêtent alors de construire des dolmens et apparaissent les cromlechs comme espace rituel et funéraire individuel, où sont déposés et répandues les cendres des défunts, coutume qui se maintient jusqu’à l’époque tardo-antique (arrivée du christianisme).
Cromlech

Continuer à lire...

PRINCIPAUX MONUMENTS MEGALITHIQUES DE LA ZONE

Azpegi: 4 dolmens, 19 cromlechs, 1 menhir, 2 fonds de cabanes

Arrataka: 12 cromlechs

Idopil-Axpageta: 8 cromlechs, 11 fonds de cabanes

Soroluze: 1 dolmen, 8 cromlechs

Organbide: 1 dolmen, 6 cromlecgs, 7 fonds de cabanes

Minakolepoa-Otsoarriskozelaia: 4 cromlechs, 3 fondos de cabaña

Etzangio: 2 cromlechs

Irazulo: 10 fonds de cabanes

Plus d’informations ici

Nous vous invitons à visiter toute la zone de plateaux pleins de restes mégalithiques, la grotte d'Arpea, à acheter des fromages confectionnés avec le lait des brebis latxa et pour ceux qui veulent des sommets, à découvrir les vues fantastiques depuis le mont Urkulu. Plus bas, il y a Donibane-Garazi (Saint-Jean-Pied-de-Port), un beau village médiéval.

PARTICIPATION:

Txoperena FotoNous voulons remercier Juan Mari Martinez Txoperena, pour son aide dans la creátion du récit, pour avoir prêté sa voix en castillan, pour ses dessins et l’information qu’il a créés pour comprendre le contexte.

JUAN MARI MARTINEZ TXOPERENA (1945, Aurizberri/Espinal).

Restaurateur-conservateur d’oeuvres d’art et Biens Culturels durant plus de 20 ans et actuellement retraité. Chercheur de terrain dans la Société des Sciences Aranzadi il s’est surtout spécialisé dans le Mégalithisme, la Protohistoire et les Voies romaines, en menant un grand travail dans les Pyrénées et le piémont pyrénéen navarrais. Parmi ses découvertes il a été l’inventeur de nombreux monuments mégalithiques, enceintes fortifiées protohistoriques, lieux d’habitats et nécropoles (autant protohistoriques que romains) et de chaussées romaines.

À Ohiane Mendizabal, de la Société des Sciences Aranzadi pour sa collaboration.

À la Vallée d’Aezkoa, pour son aide en cédant l’espace pour installer le panneau des paysages.

À la voix en Euskera de Karmele Galarza.

Partager:
Share